L'évêque président de l'Église épiscopale appelle à une réflexion sur le dixième anniversaire des attentats du 11 septembre

August 18, 2011
By: 
The Public Affairs Office

Appelant le dixième anniversaire des attentats du 11 septembre «une occasion de réflexion», l'évêque président de l'Église épiscopale Katharine Jefferts Schori note que l'Église «continue de travailler pour la guérison et la réconciliation».

«Le plus grand mémorial à ceux qui sont morts il y a dix ans sera un monde plus enclin à la paix», déclare l'évêque président dans une déclaration à l'occasion de l'anniversaire. (énumérés ci-dessous)

Le dimanche 11 septembre, l’évêque président Jefferts Schori sera à New York pour prêcher à la chapelle Saint-Paul de New York à 7 h 30, heure de l’Est. À 11 heures, heure de l'Est, elle prêchera à l'église cathédrale Saint-Jean le Divin à New York.

Voici la déclaration de l’évêque président à l’occasion de l’anniversaire du 11 septembre.

Alors que nous marquons le dixième anniversaire des événements du 11 septembre, l'Église épiscopale continue de travailler pour la guérison et la réconciliation.

Les Américains ont connu la première grande attaque terroriste non nationale sur notre propre sol ce jour-là, une réalité qui est bien trop une réalité présente et continue dans d'autres parties du monde. Nous avons rejoint cette réalité en 2001. De nombreuses personnes sont mortes de façon insensée ce jour-là, et beaucoup pleurent encore leur perte. Tous les Américains vivent avec les conséquences - moins de confiance des étrangers, des procédures de sécurité pour les voyageurs qui sont intrusives et souvent offensantes, et le sentiment que le monde est un endroit beaucoup plus dangereux qu'il ne l'était avant ce jour. Notre propre nation est entrée en guerre dans deux endroits éloignés à la suite de ces événements. Les mourants continuent et le monde ne semble pas être devenu un endroit beaucoup plus sûr.

Pourtant, nous croyons qu'il y a de l'espoir. Les gens de foi ont sacrifié au lendemain des accidents d'avion, essayant de sauver ceux qui se trouvaient dans les tours jumelles et le Pentagone, essayant de maîtriser les agresseurs dans l'avion au-dessus de la Pennsylvanie et tendant la main aux voisins et aux étrangers en ce jour apocalyptique. Le clergé et les laïcs ont réagi à la crise à New York, à Washington, DC et en Pennsylvanie, et des services de prière ont éclaté dans les églises et les communautés à travers le pays. La chapelle Saint-Paul, près du site des tours, a ouvert ses portes aux secouristes et des volontaires sont apparus avec de la nourriture et des chaussettes, se massant les mains et priant des cœurs. Des volontaires ont continué à pourvoir le personnel de la chapelle pendant des mois par la suite, et des prières ont été offertes alors que des restes humains étaient recherchés et récupérés dans les ruines des tours.

Dans de nombreux endroits, les communautés ecclésiales ont commencé à tendre la main à leurs voisins d'autres confessions, leur offrant de l'assurance face à une violence insensée. Ce désir d'une meilleure compréhension des autres traditions s'est poursuivi et de plus en plus de congrégations sont engagées dans le dialogue interconfessionnel, découvrant que toutes les grandes religions du monde sont fondamentalement axées sur la paix. La violence déclenchée le 11 septembre et par la suite a été l’œuvre de fanatiques, déconnectés du cœur des fondements de leur religion.

Ce dixième anniversaire est avant tout une occasion de réflexion. Sommes-nous devenus des réconciliateurs plus efficaces en conséquence? Sommes-nous plus engagés dans l’instauration de la paix? Le plus grand mémorial à ceux qui sont morts il y a dix ans sera un monde plus enclin à la paix. Que faites-vous pour construire un mémorial vivant comme celui-là?

Mgr Katharine Jefferts Schori
Évêque président et primat
L'Église épiscopale

L'Église épiscopale accueille tous ceux qui adorent Jésus-Christ dans 109 diocèses et trois régions régionales de 16 nations. L'Église épiscopale est une province membre de la Communion anglicane mondiale.

Tagged in: