Disponibilité de subventions pour une « réponse rapide » à la Communauté bien-aimée

Les demandes sont acceptées du 19 juin au 15 août 2020
June 19, 2020

Le groupe consultatif du conseil d'administration sur la mise en œuvre de la Communauté bien-aimée est heureux d'annoncer la disponibilité de subventions pour lutter contre les disparités raciales exposées par la pandémie de coronavirus, pour les groupes luttant contre la violence raciste et pour la réforme de la police.

Aux États-Unis, le COVID-19 affecte de manière disproportionnée les personnes de couleur en termes de résultats de santé, d'accès aux tests et aux traitements, de sécurité sur le lieu de travail, etc. En même temps, beaucoup reconnaissent l'existence d'une pandémie de violence permanente dirigée contre les Noirs et les autres personnes de couleur, en particulier aux mains des forces de l'ordre dans les communautés à travers l'Amérique et au-delà.

« La pandémie du COVID-19 et l’assassinat de George Floyd ont montré clairement à quel point nous sommes loin du rêve de Dieu pour nous. Nous avons vu à maintes reprises que l'action prophétique peut transformer un moment de douleur en un moment de progrès », a déclaré le président du groupe consultatif, le révérend Edwin Johnson du diocèse épiscopal du Massachusetts. « Notre objectif, avec ces subventions, est d'investir et de s'associer aux dirigeants et des communautés qui cherchent à progresser et à guérir dans leur entourage. Les besoins et les possibilités sont tels que nous voulons agir rapidement et discerner dans la prière les prochaines étapes ».

Ces subventions sont tirées des fonds alloués par la Convention générale en 2018 pour renforcer les capacités et accroître l'engagement épiscopal dans la Communauté bien-aimée. Le processus de présentation de demandes commence le 19 juin 2020 et elles seront examinées et attribuées périodiquement jusqu'à la date limite du 15 août 2020. Les demandes peuvent atteindre 10 000 dollars et couvrir des activités programmatiques et de services directs. La priorité sera accordée aux travaux effectués dans le cadre d’associations à long terme dans les communautés mal desservies. Les demandes peuvent être présentées par des congrégations, des diocèses, des provinces, des écoles, des séminaires, des communautés monastiques et d'autres entités épiscopales.

Tous les projets proposés doivent respecter les directives de santé publique locales, diocésaines et nationales pertinentes pour les modalités de rencontre et d'interaction. De plus amples informations sur les critères et la procédure de candidature sont disponibles à l'adresse suivante : https://episcopalchurch.org/grants/becoming-beloved-community. Pour plus d'informations sur le travail de l'Église en relation avec le projet « Devenir une communauté bien-aimée», voir https://www.episcopalchurch.org/beloved-community et pour des ressources sur « Répondre à la violence raciste et aux brutalités policières », voir https://www.episcopalchurch.org/responding-to-racist-violence

Veuillez adresser vos questions sur les subventions pour une réponse rapide à la Communauté bien-aimée aux responsables du groupe consultatif, le révérend Edwin Johnson à padreedwinj@gmail.com, la révérende Meg Wagner à mwagner@iowaepiscopal.org ou Sarah Alphin, Associate for Évangélisation, Réconciliation et Protection de la Création à salphin@episcopalchurch.org.

Veuillez noter ce qui suit pour les diocèses de l'Église épiscopale : le demandeur comprend que si son diocèse local ne paie pas la totalité des frais ou ne demande pas et ne reçoit pas de dérogation, le diocèse et le demandeur ne peuvent recevoir de subventions ni de prêts de la Société nationale et étrangère des missionnaires sans l'approbation du Conseil exécutif.