Un ministère d’inhumation des « saints innocents » dans une église de Géorgie

October 20, 2016

The Rev. Joshua Case (left) and the Rev. Cliff Dawkins carry the body of a child to a burial site after a service in April at Lakeside Memorial Gardens Cemetery. Photo: Joshua Case

[Episcopal News Service] Lorsque le révérend Joshua Case et un petit groupe de paroissiens de l’église épiscopale des Saints Innocents inclinent la tête pour prier alors qu’ils enterrent certaines des plus jeunes victimes de la violence à Atlanta, ils le font souvent seuls.

Dans certains cas, des membres de la famille sont présents à l’enterrement. D’autres fois, ils ne sont pas là. Soit ils sont absents, soit ils n’ont pas de moyen de transport jusqu’au cimetière ou bien ils sont incarcérés ou encore l’État leur interdit d’être présents.

Mais l’enfant n’est pas oublié. Pendant ce bref service solennel, Joshua Case et les autres deviennent la famille « en deuil » de l’enfant.

Depuis avril, Joshua Case a effectué seize de ces services au cimetière de Lakeside Memorial Gardens. Ces enterrements ne représentent qu’une petite partie des quelque 300 enterrements célébrés tous les ans et financés par le programme d’enterrements pour indigents du Comté de Fulton. Le nombre total de décès d’enfants en Géorgie – plusieurs centaines chaque année, selon le chiffre officiel – est encore plus effrayant et la détresse de ces victimes a inspiré à l’église des Saints Innocents de concentrer ses efforts d’entraide sur les enfants victimes de violence afin d’honorer sa mission à long terme et son nom.

Alors qu’il continuait d’en savoir plus sur les jeunes victimes de Géorgie, Joshua Case a rencontré le révérend Cliff Dawkins, l’aumônier qui supervise les enterrements d’indigents du Comté de Fulton. Joshua Case a été stupéfait d’apprendre que les enterrements d’enfants se déroulaient souvent sans aucune famille ni aucun témoin autres que Cliff Dawkins et le personnel du cimetière.

« Ma première réponse a été : pas dans mon comté », nous rapporte Joshua Case.

Cliff Dawkins a invité Joshua Case à présider les enterrements des enfants et un petit groupe de l’église des Saints Innocents s’est formé pour accompagner Joshua Case lors de ces services.

Article complet en anglais.

The post Un ministère d’inhumation des « saints innocents » dans une église de Géorgie appeared first on Episcopal News Service.